Nouveauté dans la rubrique livres...

Publié le par bouchine

Nouveauté dans la rubrique livres...

C'est en recevant aujourd'hui dans ma boîte aux lettres un roman dans lequel il me tarde de me plonger que je me suis dis que je devais me résoudre à être réaliste.

Je ne pourrai jamais être à jour pour la rédaction des chroniques concernant tous les livres que je reçois et dont je souhaiterais vous parler .

J'ai donc réfléchi à la manière dont je pourrais contourner le problème et j'ai trouvé une solution qui n'est évidemment pas la panacée mais qui me permettra au moins d'en parler et de vous mettre qui sait l'eau à la bouche ...

Je vais choisir un - ou plusieurs - extrait(s) qui me plairont et qui selon moi permettront de refléter à la fois le ton du livre, le style de l'auteur, un point important de l'histoire .... bref à bien penser je me demande si je ne serai pas encore plus déordée mais l'idée me plait bien.....

Pour commencer je vous parlerai aujourd'hui du dernier roman d"Anna Gavalda, Des vies en mieux, que j'ai dévoré cet été mais que je n'ai toujours pas eu le temps d'aborder ici.

Nouveauté dans la rubrique livres...

Anna Gavalda a le don de traiter les sujets les plus glauques, de décrire les situations les plus scabreuses, de mettre en scène les personnages les plus pitoyables .. de telle façon qu'on a l'impression de lire ...un conte de fées! Je crois que c'est parce qu'elle cerne parfaitement les sentiments et que ses personnages deviennent plus l'expression de leurs sentiments des personnages ... Et à vrai dire, situation glauque ou pas, roulotte du quart monde ou hôtel particulier, nous ressentons finalement tous les mêmes émotions ...

Les extraits:

"Franck, il s'appelle Franck parce que sa mère et sa grand-mère adoraient Franck Alamo [...] et moi je m'appelle Billie parce que ma mère était folle de Mickael Jackson.[...] Autant dire qu'on n'était pas programmés pour se fréquenter un jour ...[...] p.28

"Un jour en cours d'histoire-géo, le prof, Mr Dumont, m'a renseignée sans le savoir sur ma vie. Le quart monde, il a dit. Il en a parlé comme ça, comme de l'exportation des richesses ou de l'ensablement du Mont St Michel, mais moi je me souviens, j'en avais rougi de honte. Je ne savais pas qu'il existait dans le dictionnaire, un mot inventé exprès pour désigner le gourbi dans lequel je vivais...".p.31

"C'était la dernière semaine des révisions pour le brevet et on nous avait traînés au musée du Louvre avec les neuneus de notre classe et ceux de 3eme B Tous ces crétins qui n'avaient fait que se prendre en photo eux-mêmes et de regarder les photos débiles qu'ils venaient de prendre alors qu'il y avait tant de choses tellement plus belles à engranger.p.93[...] Moi à l'époque j'étais encore trop arriérée mais pour Franck, Paris, ce jour-là, ça a été un choc...[...] quand on a repris la route vers notre morne adolescence il n'a plus parlé[..] "p.97

"On reviendra...Je te promets qu'on reviendra... Et pour toujours ...Et qu'on habitera ici nous aussi ...Je te promets qu'un matin, ce pont tu le traverseras comme si t'allais chez Faugeret (c'était le nom de notre boulanger) et que tu sera tellement occupé avec ton super téléphone tout plat toi aussi que tu ne verras même plus tout ça... "p.98

 

SI je m'écoutais je copierais des pages et des pages de cette belle histoire mais je vous laisse le soin de la lire ainsi que celles de Mathilde et de Yann...

Nouveauté dans la rubrique livres...

A très bientôt pour que je vous parle de l'expo Picassomania !

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

Commenter cet article

jai50ans 29/10/2015 11:22

Elle en avait déjà fait un dans ce style, des tranches de vie, me rappelle plus le titre du livre. J'ai beaucoup tous ces romans. Celui-là je ne l'ai pas lu mais ça m'interesse.

Bouchine 29/10/2015 15:26

Tu veux parler de celui qui a été adapté au cinéma non ? "Ensemble c'est tout" avec Guillaume Canet et Audrey Tautou... et que j'ai beaucoup aimé aussi ... C'est un peu dans le même genre...

jai50ans 29/10/2015 11:23

"J'ai-ME-"

rideerieuse 29/10/2015 09:28

Comment faire, je ne sais pas. Je te ferai confiance pour les lectures car nous avons le même âge et quelques points communs, mais ce n'est pas un extrait qui va me décider à lire un livre. Par contre, si plusieurs blogueuses parlent d'un auteur, je me dis que c'est sans doute un bon livre. C'est ce qui s'est passé pour Bussi que j'ai découvert cet été. En ce moment, je lis Joel Dicker, vu à la télé.

Lucine 28/10/2015 22:56

Bonsoir Béatrice.
Tu m'as tirée du lit quand j'ai lu ton gentil commentaire sur mon blog. J'ai delaissé depuis un peu trop longtemps cet endroit et du coup j'ai eu peur qu'il ait été supprimé par les administrateurs...Donc tout va bien mon "chez moi" existe encore bel et bien (ouf) et tes petits mots me permettent de revenir chez toi et de te lire. J'hésitais à lire ce nouveau Gavalda, tu me convaincs de le faire. Je reviendrai rapidement te voir et découvrir tes coups de coeur.
Bonne soirée à toi

bouchine 29/10/2015 00:39

Super!!! Tu ne peux pas savoir à quel point je suis contente de te lire ! (J'ai bien fait de tenter) à très bientôt alors !

rideerieuse 28/10/2015 19:15

Tu as bien du courage car faire aimer un livre ou un film est un exercice très difficile. Comment faire ressentir au lecteur l'atmosphère, révéler un peu d'intrigue mais pas trop ! Je ne sais pas faire ça, je sais simplement dire j'adore, bof ou je n'aime pas. Tes extraits choisis avec soin peuvent tomber à plat si je te lis vite, comme je fais souvent.

Bouchine 28/10/2015 21:52

Oui mais comment faire du coup ? Je vais essayer de trouver les extraits les plus parlants...j'avoue que j'ai eu du mal pour cette première mais j'imagine que je serai de plus en plus à l'aise dans l'exercice...du moins je l'espère !!!