Elle est encore repartie ... et je crois bien que je ne m'y habituerai jamais...

Publié le par bouchine

Elle est encore repartie ... et je crois bien que je ne m'y habituerai jamais...

Je sais et je l'ai entendu mille fois: "On ne fait pas d'enfants dans le but de les garder avec soi toute la vie", "les oisillons doivent un jour s'envoler du nid ... etc etc

Eh bien moi les départs et les séparations me font invariablement le même effet à chaque fois

(Je n'y peux rien, je suis comme ça du plus loin que remontent mes souvenirs, depuis l'époque où toute petite je voyais repartir les cousins après un dimanche passé à jouer à la maison...)

Alors imaginez lorsqu'arrive le moment où Lætitia doit repartir pour Londres.

Et ne venez pas me dire que Londres n'est qu'à 2 heures de Paris, je le sais bien!

Et encore heureux ! Il ne manquait plus que çà qu'elle s'expatrie à Sydney!

Du coup aujourd'hui (serait-ce pour avoir encore l'illusion de sa présence?) je vais vous montrer quelques photos de ce fameux week-end à Londres (il fallait bien que j'aille enfin voir comment elle est installée depuis le temps !) où je n'avais pas mis les pieds depuis 10 ans.

Deux heures d'Eurostar c'est vrai que ce n'est pas la mer à boire et j'avoue n'avoir pas vu passer le temps (en même temps je n'ai pas arrêté de parler à bavarder avec Omaya).

Dès notre arrivée à St Pancras, une chorale hyper sympa nous accueillait (enfin elle n'était pas là spécialement pour nous vous l'aurez compris, mais c'était quand même hyper chouette). Puis on est partis se balader (je penserai la prochaine fois à prendre une valise à roulettes pour éviter que mon beau-fils ...adorable ne s'esquinte le dos!)

Chorale de Noël à la gare de St Pancras

Chorale de Noël à la gare de St Pancras

Ensuite pour nous rendre jusqu'à Kimchee (un restaurant coréen où tout est délicieux) nous avons marché tranquilou et croisé aux abords du Royal Opera, une jeune femme à la voix magnifique qui était en train de chanter (j'étais d'ailleurs sciée tout le week-end de voir à quel point les artistes de rues sont monnaie courante à Londres et phénomène encore plus chouette,  l'attitude généralement positive des passants  (et en tous cas moins "dépréciative" que ce que j'ai coutume de voir à Paris...).

Résultat je n'arrêtais pas de faire des mini "haltes-vidéos" au grand dam de mes accompagnateurs.

 

L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.
L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.
L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.
L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.

L'Apple Market , la jeune chanteuse de blues et Omaya et moi chez Kimchee où nous nous sommes régalés.

Après le restau (ce fameux Kimchee situé à Bloomsburry que je vous recommande) nous nous sommes encore promenés dans les rues de Londres avant de rentrer chez Laetitia dont le petit appart' est tout simplement ravissant!

(Je ne vous montre pas de photos car je crains qu'elle ne me reproche de dévoiler "sa vie" mais vous pouvez me faire confiance !)

Et le lendemain matin...

Hop en piste ... Il faut dire que Laetitia avait prévu un planning de folie et j'ai parcouru en 2 jours plus de kilomètres que je n'en avais parcourus de toute l'année!

La première balade nous a menés à la brocante de Portobello Road à Notting Hill:

Portobello road...
Portobello road...Portobello road...
Portobello road...

Portobello road...

Ah j'oubliais de mentionner notre petite halte gourmande chez Ben:

Des cookies trop trop bons ...Des cookies trop trop bons ...

Des cookies trop trop bons ...

Sous prétexte d'aller m'acheter une trousse de toilette transparente, je suis entrée à Westfield (375 boutiques de luxe et il ferme à 23h) ....où contre toute attente, je ne suis pas restée très longtemps (d'ailleurs je n'ai pas fait de folies côté shopping de tout le we et j'en suis la première surprise...deviendrais-je raisonnable ?) juste le temps de quelques repérages en vue des cadeaux de Noël...

Elle est encore repartie ... et je crois bien que je ne m'y habituerai jamais...
Elle est encore repartie ... et je crois bien que je ne m'y habituerai jamais...

 Après quoi, une petite promenade fort agréable par un temps splendide, doux  - environ 15 degrés -  et ensoleilé, ma foi assez improbable pour un 19 décembre, à Londres qui plus est... il faut croire que les dieux de la météo étaient avec nous...pendant laquelle j'ai surtout été tentée par des couverts en argent (ne me demandez pas pourquoi !). 

Nous avons croisé à Portobello, une chanteuse très différente de celle de la veille mais tout aussi douée au look très sympa:

Mille excuses pour le sac poubelle en fond mais concentrez vous donc sur le look de l'artiste...Mille excuses pour le sac poubelle en fond mais concentrez vous donc sur le look de l'artiste...

Mille excuses pour le sac poubelle en fond mais concentrez vous donc sur le look de l'artiste...

Omaya n'aime pas les photos (d'où la bouille exaspérée) mais elle aime bien les boutiques vintageOmaya n'aime pas les photos (d'où la bouille exaspérée) mais elle aime bien les boutiques vintage
Omaya n'aime pas les photos (d'où la bouille exaspérée) mais elle aime bien les boutiques vintage

Omaya n'aime pas les photos (d'où la bouille exaspérée) mais elle aime bien les boutiques vintage

Ensuite direction Camden town...

Vous pensiez échapper aux classiques à savoir la boîte aux lettres rouges et le taxi londonien ? C'est mal me connaître.
Vous pensiez échapper aux classiques à savoir la boîte aux lettres rouges et le taxi londonien ? C'est mal me connaître.Vous pensiez échapper aux classiques à savoir la boîte aux lettres rouges et le taxi londonien ? C'est mal me connaître.Vous pensiez échapper aux classiques à savoir la boîte aux lettres rouges et le taxi londonien ? C'est mal me connaître.

Vous pensiez échapper aux classiques à savoir la boîte aux lettres rouges et le taxi londonien ? C'est mal me connaître.

Nous avons terminé la soirée à nous promener à travers les petites échoppes de Camden market où nous avons diné

Ah oui ! Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de ce magasin immense qui s'appelle Cyberdog où les photos étaient malheureusement proscrites...

Plus original je n'ai jamais vu !!! Il est d'ailleurs réputé pour être le magasin le plus "crazy" de Londres... Et si vous ne devez suivre qu'un seul lien de cet article, je vous conseille celui de Cyber dog...(et mettez le son!)

Dès l'entrée du magasin, perchés à environ 3m de hauteur, sur des espèces de podiums, un garçon et une fille dansent au son d'une musique assourdissante (je me suis d'ailleurs dit impressionnée par leur prestation, qu'ils étaient mine de rien drôlement sportifs car je me vois mal danser à ce rythme-là pendant des heures ... vous me direz, ils ont mon âge à eux deux...!)

Après... eh bien on s'est promenés jusqu'au soir...je vous montre une petite sélection de photos en vrac et vous donne rendez-vous dans un prochain article pour les visites plus "cultu"du dimanche à Southwark: Tower Bridge, le Tate Modern...

On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...
On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...
On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...
On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...

On a croisé le chapelier d'Alice en compagnie de la reine de coeur, des Doc Marteen hyper originales, une sculpture en hommage à Amy Winehouse, de jolies plumes pour les cheveux qui ont fait le bonheur d'Omaya, des bus rouges à plateforme...et partout de beaux sapins dont les lumières scintillaient... tout comme mes yeux ...

Bon je dois avouer que je comprends qu'elle ait choisi de vivre à Londres.

Cette ville est vraiment formidable et moi-même si j'avais son âge je n'hésiterais pas une seconde ... mais quand même ....

Des bisous!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

rideerieuse 30/12/2015 10:48

mais c'est génial, il faut voir le côté positif des choses. Elle vit une belle expérience que tu peux partager.

fedora 29/12/2015 09:46

La poulette est encore trop petite mais bon... je te comprends ! On vit à 10 minutes en voiture de chez mes parents... On avait parlé de partir mais c'est vrai que ça me déchire le coeur quand j'y pense...
Sinon, Londres est magnifique ! C'est ma ville préférée d'Europe (enfin, une de mes préférées !) : j'y trouve une ambiance particulière, un mélange des genres, une originalité et un "vivre et laisser vivre" qui me plaisent !
Bisous et belle journée <3

bouchine 29/12/2015 18:07

Moi aussi j'ai adoré et j'ai ressenti cette impression de liberté d'esprit et d'expression que j'adore

Pimprenelle 28/12/2015 22:10

Mon dieu comme je te comprends ! Je n'arrive pas à me séparer des miens ! Je tiens 2 à 3 dodos mais APRES je trouve lé temps long ! Mon aîne devait partir cette nuit jusqu'au 12 janvier au Mexique ! Et ce matin quand je l'ai vu ( son vol à été annulé ) j'étais ravie ! Je te dis pas comment il l'a pris : il a dit que je lui avais porte l'œil ! N'empêche, j'ai pu encore lé serrer dans mes bras !!!

Bouchine 29/12/2015 01:13

ça me rassure de constater que je ne suis pas seule dans ce cas!
Bisous !

matchingpoints 28/12/2015 21:24

On vous comprend, nous sommes un peu dans la même situation.
Merci pour la belle balade

Gladwood 28/12/2015 20:30

Au moins, c'est un pied à terre à Londres !
Je peux comprendre que la séparation, la distance ne soit pas tout le temps très agréable mais c'est bien de voir que lors des retrouvailles vous savez en profiter pleinement !
Bonne fête de fin d'année a toi !

Bouchine 29/12/2015 01:16

Oui quand on se voit on en profite au max (on est bien loin des conflits mère/fille de l'époque de leur adolescence)
Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi ! (J'espère que tu vas mieux et que tu pourras faire la fête le 31!)

jai50ans 28/12/2015 20:18

Je te comprends, ma grande est en Afrique au Togo, 2 ans que je ne l'ai pas vu (à part avec Skype !),ma 2ème était partie à 900 km de chez nous pendant 2 ans et ma dernière est toujours en vadrouille, 2 mois à Malte en juin, Amsterdam en novembre, sans compter, Bordeaux, Toulouse, j'essaie de ne pas stresser et de voir le positif que ça leur apporte. Mes filles sont beaucoup plus baroudeuses que moi...

Bouchine 29/12/2015 01:19

2 ans ! Je t'admire ! Telle que je me connais, je crois que je serais devenue folle ou en grande dépression .....Mais c'est vrai que leur épanouissement passe par les voyages et la découverte d'autres modes de vie. Je dois m'y faire ...
Bisous

chantal 28/12/2015 20:15

Quand les enfants partent pour de bonnes raisons c'est moins dur mais j'ai vécu cela pendant 7 ans quand ma fille travaillait au club med. Parfois je ne la voyais pas pendant 5 mois c'était horrible. Nos gosses sont nos poumons.

Bouchine 29/12/2015 01:20

Tu as bien raison Chantal, et heureusement qu'il y a Skype et FaceTime pour nous donner l'illusion de les avoir à portée de voix... Bisous

Joelle 28/12/2015 19:43

Comme je te comprends. .je n'ose imaginer quand mes garçons partiront. .
bisous