Le Nesle ..premier d'une nouvelle catégorie (mes adresses gourmandes)

Publié le par bouchine

Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...
Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...
Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...

Brasserie Le Nesle ...ma découverte du samedi soir ...

Depuis le temps que je me propose de créer une rubrique où je vous dévoilerais mes bonnes adresses gourmandes il fallait bien que cela arrive un jour.

Today is the day !

Mais pour éviter de vous dérouler une liste qui s'apparenterait plus à un herzatz (loupé) du Gault et Millau je vais plutôt puisque nous sommes mardi aujourd'hui, en faire un rendez-vous auquel j'essaierai de me tenir et que j'appellerai "le rendez-vous fooding du mardi"

Et je vais commencer par vous indiquer une petite brasserie que j'ai découverte tout à fait par hasard samedi dernier rue Dauphine. Sous une pluie glaciale (enfin je souffrais encore du décalage de température que j'ai déjà évoqué dans cet article: http://zenitudeprofonde.over-blog.com/2015/05/j-ai-tellement-de-choses-a-vous-dire-on-va-commencer-par-gaiia.htmlhttp:// ) nous étions en quête d' un endroit sympa et pas trop cher où manger quelque chose rapidement et de ceux que nous avions croisé, ni le restau argentin, ni le japonais, encore moins le bar à mojitos avec écran géant ne m'avaient fait de l’œil... et puis, juste au moment où j'envisageais de repartir vers la voiture (garée une fois de plus sur un emplacement en principe réservé aux livraisons) j'entends les Bee Gees qui m'appellent (musique de Saturday night fever qui depuis 35 des années me fait toujours le même effet ... )

Il n'en fallait pas plus pour que j'entre immédiatement dans cette petite brasserie sympa, Le NESLE, où deux tables seulement étaient occupées.

A la première table , un couple "de notre âge" au look un peu rétro mais pas vieillot, n'ayant rien à prouver et ayant compris l'importance de certains impératifs dans cette vie (se sentir bien, en accord avec ses principes, sa famille, ses proches.....), au look un peu rétro mais pas vieillot dont la femme m'a accueillie d'un sourire complice, certainement fan des Bee Gees elle aussi... Et au fond de la salle un couple d'hommes dont j'ignore s'ils étaient potes, collègues, cousins ou amants mais qui m'ont paru eux aussi fort sympathiques.

J'ai choisi de dîner là .

Et j'ai bien fait car nous avons très bien diné. La carte était tout ce qu'il y a de convenable (enfin moi dès qu'il y a un chèvre ou un camembert au miel avec un accompagnement de mâche ou de roquette au menu, j'adhère complètement mais la pièce de bœuf était - de parole de connaisseur -savoureuse aussi. Quant au service, les serveurs souriants, rapides et efficaces fredonnant les airs toujours aussi "Radio Nostalgie like" ce qui n'était pas pour me déplaire... Bref je me suis dépêchée après avoir vite pris quelques photos (mes proches ont fini par se faire à cette lubie) de noter cette adresse dans mes tablettes... et je ne suis visiblement pas la seule à apprécier cet endroit puisque quand je l'ai "googl-isé" je suis tombée sur un avis très positif du Bonbon: https://www.lebonbon.fr/food/le-nesle/

Bon choix donc !

Bonne soirée !

Bouchine

ARTICLE - malheureusement - NON SPONSORISE !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je crois que je ne m'en lasserai jamais...

Commenter cet article