Première semaine après les vacances où le lundi est mille fois mieux que le vendredi..

Publié le par bouchine

#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil
#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil

#Bermuda Onion, #rose d'amour, #cafedeladanse #bronzette sur le balcon #petit déj vitaminé #soleil #dramatique accident #le monde sportif en deuil

Ouf la première semaine après les congés d'hiver est passée ! Pour moi c'est la pire: déjà parce que toute semaine de reprise après des vacances est en soi plutôt difficile, ensuite parcequ'il est rare qu'en cette période de l'année on dépasse les 6°/7 ° qui s'accompagnent souvent d'une petite pluie froide ou d'un vent décoiffant ...bref voulant positiver, j'ai tout fait pour essayer de contrebalancer tout ça. 

Dès lundi je commence par proposer à mon homme de nous retrouver après nos boulots respectifs au Bermuda Onion, (C'est le restaurant des frères Costes qui se trouve au dernier étage du centre Beaugrenelle). J'adore cet endroit que m'a fait découvrir en août dernier, une amie journaliste visiblement habituée des lieux . Les cocktails sont exquis et originaux (moi j'avais choisi celui à base de menthe fraiche et de concombre, un délice !) et si on a la chance d'être assis en "vitrine" (pas de panique on est très haut donc personne ne vous voit, par contre vous, vous voyez tout ce qui se passe en bas..) on bénéficie d'une très chouette vue panoramique sur les quais, la maison de radio France de l'autre côté de la Seine, les couples qui se promènent la main dans la main, les bobos qui promènent leur bouledogue...bref cet apéro fort sympathique nous a fait oublier que la semaine ne faisait que commencer.

Mardi je commence tôt donc pas top (je ne suis décidément pas du matin) heureusement la matinée file et comme je suis libre l'après midi, j'en profite pour me plonger dans le bouquin de Mazarine Pingeot et Mr l'homme, sachant(dans ces cas-là je me plains tout le temps surtout lorsque personne ne peut rien changer à la situation..) que c'est une semaine "sans", rentre tôt avec à la main, une jolie rose couleut corail (mes préférées!)  :"C'est pour que tu mettes sur ton bureau entre les bambous de la chance et le ficus nain" ...

Eh oui ! Il lui arrive d'être très chou 😍

Et finalement cette semaine a filé ma foi sans être pire que d'autres...

Sauf que le vendredi, jour béni s'il en est puisque c'est la veille du week end, le fiasco total: on s'était dit qu'un petit concert au Café de la danse suivi d'un dîner chez notre petit "Viet" de la rue des Pyramides ça ne pouvait pas être mal et même si on ne connaissait pas du tout Jean Marie Machado, ma foi on le découvrirait... On n'aurait pas du... C'est bien simple, pour tout vous dire, j'étais ravie qu'on ait eu du mal à trouver une place où garer parce qu’on a loupé une bonne partie du concert ce qui n'était pas plus mal...Je n'en dirai pas plus, ce n'est pas bien de tirer sur l'ambulance...

Mais il était dit que cette soirée était estampillée "cata". En effet, en sortant - fort déçus - du Café de la Danse, nous nous sommes dirigés vers le restau de la rue des Pyramides...que nous avons trouvé fermé !!! Du coup nous avons atterri à un autre restau de Gioza boulevard des Italiens... Là non plus on n'aurait pas du faire le coup du "restau au hasard" : plats trop salés, serveurs désagréables, l'ambiance bruyante avec une lumière crue immonde semblable à celle d'une cantine de supermarché (je n'ai fort heureusement jamais eu l'occasion de déjeuner dans une cantine de supermarché mais c'est en tous cas l'idée que je m'en fais) bref un zéro pointé à ce vendredi soir.

Par contre, Week end super! J'avoue que le beau temps y a été pour beaucoup et la perspective de ne pas être face aux élèves le lundi aussi!

Ballade avec mon aînée qui vient de s'acheter un vélo (qu'elle a laissé à la maison dans sa chambre de jeune fille en attendant d'acheter anti-vol, jolie selle et panier m'a-t-elle dit...) bronzette sur mon balcon que j'ai un peu réaménagé, bavardages sans fin au téléphone avec mon père qui refait le monde chaque matin... Tout bien !

Et donc hier journée de stage au Lycée Jules Ferry, stage dont le thème - Diversifier les pratiques pédagogiques - a été plutôt bien traité (en fait Mr Lecocq, l'intervenant, nous a expliqué comment modéliser les cours en mettant tout ou presque sous forme de schéma (déjà je n'imaginais même pas qu'il existait tant de types de schémas) ... Dit comme ça ça n'a l'air de rien mais au bout de 6 heures d'explications détaillées on comprend mieux l'intérêt de la chose et surtout on maitrise davantage la mise en pratique (qu'il nous a demandé d'expérimenter en classe pour faire un compte rendu la prochaine fois ...bref on a des "devoirs-maison")

Il nous a expliqué entre autres, que certains schémas ressemblent à des neurones parce qu'ils sont censés "coller" à l'organisation du cerveau qui ne fonctionne pas en mode linéaire mais en réseau ....

Maintenant "y a plus qu'à"...

Sur ce, bisous tout le monde je file télécharger la mise à jour de Gmail qui paraît-il est indispensable et me renseigner sur ce nouveau forfait encore plus avantageux que nous prépare Xavier Niel.

Je n'ai ni l'envie ni le cœur à faire allusion au drame qui a coûté la vie à Florence Arthaud, Camille Muffat, Alexis Vastine et aux 7 autres . Tous les médias en ont suffisamment et beaucoup mieux parlé que je ne saurais le faire...juste une pensée pour ceux qui restent, familles et amis et qui ce soir doivent ressentir un vide immense...

Je leur souhaite énormément de courage.

Bouchine

Publié dans LE QUOTIDIEN

Commenter cet article

matchingpoints 13/03/2015 10:18

C'est fou comme le temps peut influencer notre "Mood", les premiers rayons de soleil nous dynamisent. Nous avons de la chance, nous habitons dans le sud, donc même en plein hiver il nous arrive de manger sur la terrasse. Mais nous devenons encore plus exigeantes pour le temps...